top of page

Ces raisons qui nous amènent à manger sans faim

Dernière mise à jour : 2 mars 2021

Lors d’une vraie faim, notre corps sait ce dont il a besoin et il suffirait en réalité de prendre le temps de lui demander pour savoir répondre à ses besoins.

Malheureusement, c'est rarement le cas et même lorsque nous avons faim, nous finissons par laisser nos émotions nous guider.

Six émotions peuvent nous empêcher de répondre aux besoins de notre corps et manger sans faim : par principe, par habitude, par émotion, par gourmandise, pour se récompenser ou par paresse.

Ces raisons qui nous amènent à manger sans faim
Ces raisons qui nous amènent à manger sans faim

Manger ou boire par principe

Manger ou boire par principe, c'est être influencé par une peur :

Manger par obligation, pour nourrir son corps

Peur de déplaire, ne pas savoir dire « non » à une proposition alors que nous n’avons pas faim ou soif

Peur de dire que l’on n’aime pas par peur du jugement

Peur de gaspiller, de jeter de la nourriture

La personne qui mange par principe se laisse guider par sa notion de bien et de mal dictée par son égo.

Ce genre de personne a du mal à gouter aux plaisirs de la vie, croyant qu’elle doit finir ses tâches avant d’y gouter.

Elle a tendance à croire que le plaisir des autres doit passer avant le sien, a peur de déplaire, d’être jugée et se laisse trop manipuler par ses croyances.

Elle aura aussi tendance à acheter en fonction du prix et non de ses goûts.


Manger par habitude

Manger souvent ou toujours la même chose

Manger souvent ou toujours à la même heure

Agir comme appris dans l’enfance (3 repas par jour, ne pas sauter de repas…)

Arrêter de manger que lorsque l’assiette est complètement terminée

Refuser de gouter un nouvel aliment parce que nous n’y avons jamais gouté

La personne qui mange par habitude se laisse diriger par son éducation et ce qu’elle a appris dans sa jeunesse.

C’est une personne dans le contrôle dirigée par ses peurs qui l’empêchent d’écouter son intuition et ses véritables besoins.

Elle se sent sécurisée par ses habitudes et peut passer à côté d’opportunités à cause de sa résistance à la nouveauté.


Manger par émotion

Avoir une petite voix intérieure qui pousse à manger ou à boire sans avoir faim

Se demander ce que l’on pourrait manger sans savoir quoi choisir

Vivre de la colère, de la frustration, de la peine, de la solitude et manger ou boire à défaut de pouvoir se défouler sur quelqu’un ou quelque chose

La personne qui mange par émotion refuse souvent de vivre des émotions conscientes ou non.

Elle croit