top of page

Ces raisons qui nous amènent à manger sans faim

Dernière mise à jour : il y a 5 jours


Ces raisons qui nous amènent à manger sans faim

Lorsque la faim se fait sentir, notre corps détient les réponses à nos besoins. Malheureusement, nos émotions prennent souvent le dessus, nous poussant à manger même lorsque la faim n'est pas au rendez-vous. Six émotions en particulier peuvent saper notre capacité à répondre aux signaux de notre corps et nous inciter à manger sans faim : le principe, l'habitude, l'émotion, la gourmandise, la récompense et la paresse.

Manger ou boire par principe

Influencé par la peur de déplaire, de gaspiller ou de ne pas répondre aux attentes, ce comportement est souvent dirigé par notre ego et nos croyances restrictives. Il peut également se manifester par une restriction des plaisirs de la vie et une tendance à satisfaire les autres avant soi-même.

Manger par habitude

Suivre des schémas alimentaires hérités de notre enfance, se sentir contraint par des horaires rigides et refuser de sortir de sa zone de confort. Ces habitudes sont souvent ancrées dans la peur et nous empêchent d'explorer de nouvelles opportunités.

Manger par émotion

Laisser une voix intérieure guider nos choix alimentaires en réaction à des émotions refoulées telles que la colère, la frustration, ou la tristesse. Ces émotions sont souvent le reflet de nos attentes non comblées envers les autres, nous poussant à combler le vide émotionnel par la nourriture.

Manger par gourmandise

Succomber aux plaisirs des sens, être influencé par des odeurs alléchantes, des apparences attrayantes ou des éloges culinaires. Ce comportement est souvent le résultat d'un besoin de plaire aux autres et d'une dépendance émotionnelle vis-à-vis du bonheur d'autrui.

Manger par paresse

Opter pour des options alimentaires faciles et rapides, choisies par commodité plutôt que par désir véritable. Cette attitude peut souvent refléter un manque d'estime de soi ou une dépendance émotionnelle vis-à-vis des autres.

Manger pour se récompenser

Se récompenser avec de la nourriture après des réalisations personnelles ou pour combler un sentiment de frustration ou d'incomplétude. Cette attitude est souvent le signe d'un perfectionnisme excessif et d'un besoin de reconnaissance externe.

Observer et comprendre nos émotions liées à notre alimentation est essentiel pour adopter une approche plus consciente de nos choix alimentaires. Cela ne signifie pas se priver de nourriture, mais plutôt reconnaître nos schémas émotionnels et apprendre à y répondre de manière plus saine. Cela demande du temps et de l'humilité, mais cela nous permet de reprendre le contrôle de notre alimentation et de notre bien-être émotionnel, nous libérant ainsi de nos schémas alimentaires négatifs et de nos habitudes destructrices.


***************

Alors, on y va ?

Vous avez besoin d'aide pour commencer ?

Je peux vous y aider !



06 14 10 62 62

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page