Cire orientale au sucre maison pour une épilation naturelle

Mis à jour : il y a 14 heures

La cire orientale nécessite peu d'ingrédients : du sucre, de l’eau, du citron et un peu de miel (facultatif).

Il vous faudra juste en plus un thermomètre de cuisine (digital de préférence).

La cire orientale est une méthode ancestrale douce pour la peau, pratique, économique, zéro déchet et zéro produit chimique.

Si l’épilation est bien faite, les poils ne repousseront pas avant deux à trois semaines et sans boutons ni poils incarnés !

Elle est aussi recommandée aux personnes ayant la peau sensible.

Ingrédients

2 verres de sucre

1/2 verre d’eau

1/2 jus de citron bio

1 cuil de miel (facultatif)

Cette quantité suffit pour épiler les deux jambes.

S’il vous en reste après l’épilation, elle se conserve très bien au réfrigérateur dans un bocal ou une boite en verre pendant plusieurs mois !

Pour la réutiliser, il suffit de la réchauffer au bain-marie suffisamment pour que le caramel puisse être manipulé.

Pourquoi ces ingrédients ?

Le sucre et l’eau permettent de réaliser la base de la cire, c’est comme du caramel !

Le jus de citron est antiseptique, il désinfecte et évite ainsi les petits boutons.

Le miel est cicatrisant et adoucissant, idéal pour une épilation en douceur !

Recette :

Versez le sucre dans une casserole avec l’eau et le citron, placez sur feu moyen.

À partir de l’ébullition le caramel commencer à « mousser » (aux alentours de 100°).

La température va stagner un petit peu, puis reprendre progressivement.

À partir de là, le caramel commence légèrement à dorer.

Le thermomètre ne doit plus quitter votre préparation, et vos yeux ne plus quitter le thermomètre !

Dès que votre thermomètre affiche 125 °C, 130° C au maximum, ôtez votre casserole du feu.

Hors du feu, ajoutez tout de suite votre miel, puis mélangez doucement pour bien homogénéiser votre préparation.

Transvasez ensuite votre caramel, sans attendre, dans un récipient en verre.

Votre préparation est très chaude (attention à ne pas vous brûler), elle prendra de la consistance en refroidissant.

Préparation de la peau

Pour une épilation réussie, il faut que les poils soient suffisamment longs environ 5 mm, pas “trop longs” non plus car ils pourraient avoir tendance à casser.

La veille de l’épilation, faire un gommage afin d’enlever les cellules mortes, et de faire sortir les éventuels poils incarnés.

La peau doit être propre et sèche.

Vous pouvez appliquer également du talc pour moins de douleurs.

Il existe deux méthodes pour utiliser cette cire :

Avec des bandes d’épilation :

Comme une épilation classique, appliquer la cire sur la partie à épiler, puis retirer la bande d’un coup sec, dans le sens inverse de la pousse du poil.

Les bandes se trouvent facilement en magasin.

Il y en a qui les utilisent plusieurs fois en les rinçant sous l’eau après emploi !

À l’orientale :

Technique zéro déchet ! Celle que je préfère !

Lorsqu’elle aura suffisamment refroidi pour ne pas vous brûler, prendre une boule de cire et la malaxer en l’étirant suffisamment de fois pour qu’elle ne colle plus aux doigts.

Elle doit ressembler à de la pâte à modeler.

Appliquer sur la peau dans le sens de la pousse du poil en l’étalant avec le pouce afin qu’elle adhère bien aux poils puis la retirer d’un coup sec dans le sens inverse !

La technique peut être un peu compliquée au début, mais une fois qu’on la maîtrise, c’est top !

Après l’épilation :

Rincer à l’eau tiède, le caramel s’en va tout seul à l’eau !

Pour apaiser et désinfecter, je mets de l’huile de coco avec une ou deux gouttes d’huile essentielle tea tree.

Maintenant à vous de faire votre expérience !

    Rachel DURANT 

Thérapeute psycho-corporel

Facilitatrice en mieux-être

 

Signal_Blue_Icon.png
  • Facebook