Crackers salés, crus, végan et sans gluten

Mis à jour : mars 12

Bons pour les petites faims, l'apéritif et pourquoi pas le goûter !

Faciles à transporter, à stocker, à manger... seuls, avec du fromage, des pâtés végétaux ou pas !

À faire soi-même pour être certain de ce que vous mangez (bio et cru), beaucoup moins cher et à votre goût !


Je ne vais pas vous donner une recette précise parce que je pense que les goûts sont personnels. Je préfère juste vous donner une ligne directrice qui vous invitera à développer votre créativité !

Crackers salés, crus, végan et sans gluten

Mode opératoire :

Dans un blender, mixer des graines de lin et de chia le plus finement possible et les mettre de coté

Mettre dans le blender les légumes (carottes, poivrons, courgettes...) les graines de tournesol, de l'huile et de l’eau filtrée afin d'obtenir un mélange bien lisse

Dans un saladier mettre les deux mélanges, ajouter toutes les graines et les épices dont vous avez envie

Attention le goût salé et épicé sera plus présent après déshydratation !

Mélanger et ajouter de l'eau (du Quinton aussi si vous voulez, mais attention au sel) afin d'avoir une pâte suffisamment molle pour pouvoir l'étaler

Étaler sur les plaques du déshydrateur en couches uniformes

Déshydrater au déshydrateur (ou au four si vous n'avez pas de déshydrateur) au moins 2 h à 55 °C puis au moins 8 h à 42 °C

Garder dans un bocal ou une boîte hermétique

Les crackers se conservent plusieurs mois.

S'ils ramollissent, les redéshydrater 1 ou 2 h pour leur redonner du croustillant


Plus d'infos :

Il est mieux de broyer les graines de lin et de chia à sec parce que je trouve cela plus simple

Les graines de chia (plus douces au goût que le lin) ont aussi de bonnes propriétés

Choisissez l'huile que vous voulez suivant ses propriétés, votre goût et votre budget

Graines possibles : sésame noir et blanc, sarrasin germé, chanvre, pavot....

Légumes possibles : courgettes, poivrons, tomates, ail, oignons, persil, herbes aromatiques ... laissez faire votre créativité !

Le temps de déshydratation dépend de vos goûts, de l’épaisseur, et de votre matériel

Je fais déshydrater 2 h à 55 °C afin que la déshydratation commence rapidement et d'éviter les fermentations (pas de risque de cuire en 2 h)


Bon appétit !

    Rachel DURANT 

Thérapeute psycho-corporel

Coaching

 

Signal_Blue_Icon.png
  • Facebook
© Rachel Durant