top of page

L'Estime de Soi et les Dépendances Affectives

Dernière mise à jour : 16 avr.

Souvent, nous sommes aux prises avec des habitudes compulsives qui nous agacent, que nous souhaiterions abandonner, mais qui ont une emprise sur nous. Lorsque nous sommes énervés, fatigués, ou parfois sans raison apparente, nous sommes poussés à des comportements comme manger, fumer, boire, regarder la télévision, écouter de la musique, faire du shopping, jouer, etc. Ces habitudes sont souvent des mécanismes de dépendance.

L'addiction trouve ses racines dans une dépendance affective qui découle, elle-même, d'une faible estime de soi.

Toutes nos dépendances physiques sont le reflet de notre dépendance affective

L'estime de soi est l'évaluation personnelle et le sentiment positif résultant d'une image favorable de soi. En d'autres termes, l'estime de soi provient de la perception que nous avons de nous-mêmes, basée sur nos propres croyances.


Une personne qui souffre d'une faible estime d'elle-même a tendance à se dévaloriser, ne sachant pas reconnaitre ses qualités. Elle peut se sentir incapable et impuissante face à ses expériences, et se tourne vers des dépendances physiques (nourriture, alcool, tabac, drogues) pour compenser, ce qui renforce sa mésestime de soi.


Il est essentiel de prendre conscience de l'image que nous avons de nous-mêmes en dressant la liste de nos qualités et défauts. Cette image dévoile notre niveau d'estime de soi.


Une personne dotée d'une estime de soi saine est capable de reconnaître sa propre valeur même si elle n'atteint pas tous ses objectifs. Elle reste forte et résiliente face aux expériences de la vie, considérant qu'il n'y a pas d'échecs, mais seulement des expériences. Ces expériences la guident vers ses objectifs futurs.


Une faible estime de soi alimente les dépendances affectives. Plus nous manquons d'amour propre, plus nous recherchons l'approbation des autres, cherchant dans leurs gestes la reconnaissance que nous ne nous accordons pas. Cette quête de l'amour à l'extérieur crée de la frustration et ne comble pas le vide intérieur. Cela nous pousse vers des dépendances, créant un cercle vicieux.


Pour briser ce cercle et créer un cercle vertueux, il est impératif de développer une estime de soi plus forte. Cela peut se faire en établissant des projets et en prenant des mesures pour les réaliser. Se rappeler quotidiennement de nos qualités et de nos forces peut aider à renforcer notre confiance.


Faire des petits pas vers des objectifs réalisables, s'accepter dans nos limites, se libérer de l'auto-critique et s'encourager lorsque l'on atteint nos buts contribuent à renforcer l'estime de soi. Cette transformation peut nous permettre de briser les dépendances affectives et, par conséquent, les compulsions qui les accompagnent.


******************


Vous avez besoin d'aide pour commencer ?

Je peux vous y aider !



06 14 10 62 62

Comments


bottom of page