top of page

Amour conditionnel ou amour inconditionnel ?

Dernière mise à jour : 2 mars 2021

Il y a deux formes d'amour :

L'amour conditionnel : aimer avec peur

L'amour inconditionnel : aimer avec amour

Bien que cela sois difficile à accepter parce que nous en sommes bien souvent inconscient, nous avons bien souvent appris à aimer conditionnellement.

Cette façon d’aimer nous fait avoir des attentes vis-à-vis des autres sans même les avoir formulées.

D'ailleurs, nous essayons, nous aussi, bien souvent, de répondre aux attentes des personnes que l'on aime sans avoir vérifié auparavant si cela était le bienvenu.

Souvent, nous imaginons ce qu'ils attendent ou bien nous espérons qu'ils devinent ce que nous attendons d'eux.

JE M’AIME COMME J’AIME LES AUTRES ET LES AUTRES M’AIMENT COMME JE M’AIME
JE M’AIME COMME J’AIME LES AUTRES ET LES AUTRES M’AIMENT COMME JE M’AIME

N’ayant pas appris à répondre à nos besoins, ni même à en avoir conscience, nous attendons que les autres y répondent.

Comment une autre personne pourrait-elle connaître nos besoins sans que nous les ayons formulés ?

Devons-nous, répondre aux besoins des autres pour la simple raison que nous les aimons ou qu'ils ont des attentes envers nous ?

Les autres doivent-ils répondre à nos besoins pour nous prouver notre amour ?

Au risque de choquer, je dirais NON !

Nous avons la responsabilité de nos propres besoins et nous n'avons pas le pouvoir de faire le bonheur ou le malheur de quelqu'un d'autre !

Ne pas prendre sa responsabilité dans ce que l’on vit, accuser les autres de nos malheurs ou bien se croire responsable du malheur des autres, c’est aimer avec peur.

Nous avons le droit de faire des demandes claires, mais en aucun cas l’autre n’a l’obligation d’y répondre positivement sous prétexte que nous l’avons demandé.

Un "non" sera un "non" à une demande, pas un refus de qui nous sommes !

Aimer, c’est aussi faire respecter son espace et respecter celui de l'autre sans peur de passer pour égoïste.

Aimer les autres commence par s'aimer soi-même avec nos peurs, nos limites, nos besoins, nos faiblesses et nos croyances.

C'est en s'acceptant dans notre lumière autant que dans nos parts d'ombre que nous pourront ainsi aimer les autres sans condition... dans l'amour inconditionnel.