Définitions des messages du corps dans les malaises et la maladie

Lorsqu’un malaise ou une maladie apparait dans une partie du corps, ce signal n’est jamais anodin et hasardeux.

Tout malaise physique est en adéquation avec les émotions vécues à l’intérieur.

Lorsque nous observons le mot maladie, on peut entendre « le mal a dit ».

A travers un mal-être, le corps passe toujours des messages.

Si nous ne sommes pas à l’écoute, les symptômes auront toutes les raisons de croître au fil du temps, comme lorsque quelqu’un nous parle et que nous ne l’entendons pas : il force sur sa voix, et parle plus fort, jusqu’à ce que l’on entende son message.

Les messages psychosomatiques des différentes parties du corps 


Les organes :

Les poumons représentent le désir de vivre pleinement.

Un problème à cet endroit peut représenter un étouffement par une situation ou une personne extérieure.

Respirer engendre indépendance et liberté, il y a un donc questionnement sur la position face à l’inconnu et à l’autonomie.

C’est aussi l’organe de la tristesse et de la peur de la mort.

Maladies associées : asthme, angines, bronchite, toux, etc...


Les reins parlent de la relation face au changement, une difficulté à sortir des vieux schémas.

Ils sont également en lien avec des peurs profondes et essentielles, par exemple lorsque la personne a failli frôler la mort.

Présence d’un certain déséquilibre du discernement, des émotions, ainsi que de la force intérieure (avoir les reins solides), et un sens critique trop présent.

Maladies associées : calculs rénaux, hypertension, etc...


La vessie est l’image des attentes nourries et le désir de dominer dans différentes situations, notamment la sexualité.

Cet organe est en lien avec une certaine irritabilité, négativité et même parfois haine face à des attitudes, ainsi qu’une peur de manquer de liquide, financièrement parlant ainsi que de trouver sa place.

Appel du corps à lâcher prise sur tout schéma venant du passé et à exprimer sa créativité dans tous les domaines.

Maladies associées : oligurie, cystite, incontinence, etc...


Le cœur symbolise l’amour pour soi et les autres, mais aussi les plaisirs de la vie inexistants ou excessifs.

Prendre trop à cœur ce qui nous arrive et attendre de l’amour venant des autres, au lieu de le cultiver nous-même.

Nécessité de retrouver un rythme calme et harmonieux afin de recueillir la joie du moment présent.

Maladies associées : tachycardie, angor, infarctus, etc...


Les organes digestifs :

L’estomac symbolise la capacité de digérer des idées ou des situations de la vie et peut également être en lien avec des terreurs, colères et de l’agressivité refoulée.

Cet organe parle de la difficulté de gérer le monde matériel (contrariétés familiales, amoureuses, financières, professionnelles, scolaires, etc...).

Les vomissements sont le signe supplémentaire du refus et du rejet pur et simple.

Maladies associées : ulcère de l’estomac, reflux gastrique, etc...


Le foie est en lien avec la colère, le mécontentement surtout rentré mais aussi avec la jalousie et des reproches dans l’attitude de la personne hépatique : elle se fait souvent « de la bile ».

Cet organe représente également la foi et la confiance envers soi-même et les possibilités qui se proposent devant soi.

Présence également d’une difficulté à accepter des sentiments éprouvés.

La crise de foie permet d’exprimer le trop-plein de stress.

Maladies associées : cirrhose, cancer du foie, hépatites, stéatose hépatique, etc...


La vésicule biliaire représente la capacité d’élimination/digestion des situations de la vie qui ont pu « laisser un goût amer ».

Présence également d’un côté psychorigide et irritant chez les personnes souffrant de problèmes à cet organe.

La gestion des sentiments vis-à-vis des autres et l’excès d’inquiétude sont aussi en lien avec la vésicule biliaire.

Maladies associées : calculs biliaires, etc...


La rate désigne une certaine négativité en rapport avec la façon de se voir et d’envisager la vie et la mort.

Présence d’une grande mélancolie (spleen) et l’impression d’avoir raté sa vie ou d’être taré.

Il s’agit souvent d’une personne qui rit extérieurement et pleure intérieurement.

Maladies associées : splénomégalie, contusion de la rate, cancer de la rate, etc...


Le pancréas est en rapport avec la joie, les désirs, les douceurs de la vie et un trouble général de la gestion des émotions.

Préoccupation excessive pour les autres, accompagnée d’un sens du devoir important.

Difficulté à exprimer et à intégrer les choses, difficulté à aimer.

Maladies associées : diabète, hypoglycémie, cancer du pancréas, etc...


L’intestin grêle parle des difficultés d’assimiler et faire le tri de ses propres expériences. Tendance à porter souvent des jugements trop tranchés entre « le bien » et « le mal » et donc un manque d’ouverture d’esprit.

Le sentiment de passer à côté de sa mission de vie et de ne pas savoir à quel saint se vouer sont aussi liés à cet organe.

Maladies associées : diverticuloses, maladie de Crohn, diarrhée, parasitose, etc...


Le colon symbolise le passé et les événements, idées et croyances que l’on ne veut pas lâcher, ce qui empêche de pouvoir recueillir des nouvelles expériences.

La difficulté de voir le bon côté des choses peut également être en lien avec cette partie du corps.

Maladies associées : constipation, cancer du côlon, etc...


Les organes des sens :

Les yeux sont les miroirs de l’âme et représentent une fermeture consciente ou inconsciente face à la vision d’un événement vécu ou hérité de ses ancêtres.

La personne préfère déformer la réalité, plutôt que d’affronter une perception qui pourrait s’avérer douloureuse.

Maux associés : myopie, astigmatisme, cataracte, cécité, conjonctivite, etc...


Les oreilles représentent le jugement face à ce qui est entendu.

Les personnes ayant toute sorte de problèmes auriculaires ont grand intérêt à apprendre à écouter avec le cœur, sans peur et sans être sur la défensive.

Maladies associées : otites, acouphènes, surdité, etc...


La peau est une barrière naturelle entre les mondes extérieur et intérieur.

Les problèmes de peau rappellent un malaise et une hypersensibilité due au contact avec les autres personnes et la peur d’un rejet ou d’un jugement extérieur.

Le lieu où les problèmes cutanés apparaissent, est également significatif.

Maladies associées : psoriasis, eczéma, vitiligo, acné, etc...


La bouche représente la communication et la façon dont les nouvelles idées sont accueillies.

Des symptômes buccaux peuvent apparaître lorsque la personne n’arrive pas à exprimer ses sentiments ou rumine des pensées malsaines.

Maladies associées : aphtes, muguet, morsures à l’intérieur des joues, etc...


Le nez est le lien entre les mondes extérieur et intérieur, mais d’une manière moins matérielle et plus fine que la bouche : il est donc le symbole de l’adaptation sociale.

Lorsque la personne ne peut pas sentir quelqu’un ou s’empêche de sentir des émotions, le nez traduit ces émotions bloquées par des malaises à cet endroit.

Maladies associées : congestion, ronflements, saignements du nez, sinusite etc...


Les autres parties du corps :

La tête représente le mental.

Les maux associés à cette partie du corps traduisent un manque de connexion avec la partie spirituelle de son être et à ses messages.

Il y a également un lien avec le monde professionnel ou social et les tensions associées, autoriser l’autre (inconsciemment ou consciemment) à prendre le pouvoir sur soi.

Maladies associées : céphalées, migraines, etc...


La gorge les maux de la gorge sont en lien avec l’expression personnelle et la communication.

En lien avec quelque chose qu'on a « du mal à avaler » ou « l'avoir en travers de la gorge » non seulement physiquement, mais aussi émotionnellement.

Difficulté à s’affirmer, comme si les mots ne pouvaient pas aller plus loin que la frontière de la gorge.

Maladies associées : amygdales, muguet, thyroïdite, laryngite, pharyngite, etc...


Le cou représente la flexibilité à changer de direction et de trouver des solutions au lieu de se raidir.

Il démontre aussi la capacité de dire oui ou non avec intégrité et bienveillance, et demande à apprendre l’objectivité en regardant les situations avec un plus grand angle.

Problèmes associés : torticolis, raideurs, etc...


Le dos est le reflet de ce qui est porté comme une charge dans la vie et le soutien qui est apporté ou reçu des autres.

Il peut également être en lien avec des grandes blessures « coup de poignard » et l’incapacité d’exprimer les émotions bloquées.

Maladies associées : maux de dos, fractures des vertèbres, blocages articulaires, etc...


Les membres :

Les membres supérieurs et inférieurs agissent ensemble un peu comme des miroirs, c’est-à-dire que les hanches sont similaires aux épaules, les genoux reflètent les aspects des coudes, et ainsi de suite.

Les membres supérieurs représentent tout ce qui est en lien avec la réalisation et l’action, et les membres inférieurs symbolisent l’avancement de l’être.


Les membres inférieurs représentent l’avancement dans la vie, avec différents aspects selon la partie concernée.


Les hanches démontrent les croyances profondes et sont souvent en lien avec la trahison et l’abandon.


Les genoux sont là pour plier, pour s’agenouiller.

Tout problème lié aux genoux peut être significatif au niveau de la difficulté d’accepter ou de se plier devant des idées, à accepter un vécu particulier.


La cheville est le symbole de la stabilité et de la capacité à choisir ou à changer de direction.


Le pied est le reflet des tensions ressenties face au monde.


Les membres supérieurs sont les vecteurs de la réalisation et de l’action.

Les épaules touchent aux désirs profonds et les maux à l’épaule peuvent traduire une difficulté à agir, surtout lorsqu’il y a un empêchement (exemple : manque de moyens).


Le coude est le symbole de la flexibilité à agir et à accomplir de grands actes, à accueillir des nouvelles idées.

Les maux aux coudes traduisent la difficulté à accepter un vécu ou une peur d’être coincé dans une situation déplaisante.


Les poignets sont le symbole de la maitrise et de l’expression de la volonté.

Les maux aux poignets nous disent qu’il y a un manque de sécurité et solidité dans nos actions.


Les mains disent notre rapport au monde, elles peuvent frapper ou caresser quelqu’un.

Elles représentent la capacité de prendre, de donner ou de recevoir.

Les maux aux mains traduisent la difficulté de maîtriser ou contrôler les situations, autant humaines que matérielles.


Sources:

Lise BOURBEAU « Ton corps dit : Aime-toi ! »

Jacques MARTEL « Le grand dictionnaire des malaises et des maladies »

Michel ODOUL « Dis-moi où tu as mal, je te dirais pourquoi »

Rachel DURANT 

Thérapeute psycho-corporel

Facilitatrice en mieux-être

 

edlv.contact@gmail.com

06 14 10 62 62

VIRY-CHÂTILLON

ÉVRY-COURCOURONNES

 

Par SKYPE / WhatsApp