La photo-thérapie avec sa puissance thérapeutique est arrivée alors que j'étais à bout. Oui, j'allais mieux dans ma vie, mais régulièrement et de plus en plus souvent, j'étais plombée par des émotions, je sentais beaucoup de tensions, de stress dans mon corps. Je n'arrivais pas à comprendre, à me libérer de tout ça. Après plus de 10 années de travail sur moi où j'avais certes accepté, transformé, guéri   beaucoup de choses, j'ai enfin compris que j'étais dans le déni de l'essentiel : j'avais été abusée dans mon enfance et j'étais sous le coup d'une mémoire traumatique !
Je savais que le cerveau pouvait "oublier" une expérience traumatisante, mais je n'en connaissais pas toutes les conséquences dans la vie de la personne : anesthésie émotionnelle, dissociations, troubles de la mémoire, conduites d'évitement, problèmes au niveau de la sexualité, sous-poids, sur-poids, maladies, difficultés relationnelles, faible estime de soi et manque de confiance en soi, dépression, échec scolaire, conduites à risques (scarification, suicide, violence...) , addictions (alcool, drogue, tabac, jeux, achats...)...
Une mémoire traumatique peut être issue de violences verbales, physiques ou sexuelles.

photo-thérapie

PHOTO-THÉRAPIE

Photo-Thérapie :