La peur, la colère et la tristesse : 3 émotions qui demandent à être reconnues !!


colère, peur et tristesse

La plupart de nos émotions viennent de nos attentes parce que nous n'avons pas appris à aimer inconditionnellement, sans attente. Nous pouvons aussi vivre des émotions avec nous-même, lorsque nos croyances mentales nous empêchent d'aller vers nos désirs et que notre égo s'obstine à vouloir quelque chose qui est contraire à ce que nous voulons vraiment.

Notre égo dirige donc notre vie et non notre cœur.

Lorsqu'il y a émotion, il y a jugement et accusation de soi-même ou bien de quelqu'un d'autre.

Nous avons peur de ne plus être aimé.

La colère, la peur et la tristesse sont les émotions les plus mal vécues.

Elles sont généralement refoulées, contrôlées, occultées…Nous faisons tout pour ne pas les ressentir parce qu’elles réveillent en nous de vieilles blessures. Il nous est donc plus facile d’accuser les autres d’être la cause de nos peurs, de notre colère ou de notre tristesse !

Au lieu de se donner le droit d’être humain et d’avoir encore des blessures non guéries parce que le pardon de soi ou de l’autre n’a pas encore été fait, nous vivons des émotions qui peuvent finir par nous rendre malade.

Ces émotions peuvent nous être très utiles :

  • La peur est utile pour devenir conscient que l’on cherche à se protéger. Elle est là pour nous rappeler que la vraie protection est à l’intérieur de soi.

  • La colère est utile pour découvrir le besoin de s’affirmer, de faire des demandes claires et d’être davantage à l’écoute de nos besoins. La violence est une non acceptation de la colère

  • La tristesse est utile pour découvrir ce que l’on croit avoir perdu ou que nous avons peur de perdre quelque chose ou quelqu’un. Elle nous aide à apprendre le détachement.

Rachel DURANT 

Thérapeute psycho-corporel

Facilitatrice en mieux-être

 

edlv.contact@gmail.com

06 14 10 62 62

VIRY-CHÂTILLON

ÉVRY-COURCOURONNES

 

Par SKYPE / WhatsApp