top of page

De la Crise Psychologique à la Quête de Sens

Dernière mise à jour : il y a 5 jours

Défis de la Vie Moderne : Entre Pressions Sociales et Quête de Sens

Dans notre société moderne, les attentes et les normes de perfection peuvent parfois rendre la vie difficile, surtout pour ceux qui manquent de confiance et d’estime d’eux-mêmes. Ils peuvent devenir encore plus dépendants du soutien de leur environnement. Autrefois, lorsqu'on ressentait de la souffrance, on pouvait se confier au médecin de famille ou aux religieux. Leur rôle était aussi d’être à l'écoute des préoccupations de l'âme. Aujourd'hui, les médecins traitent les maux principalement par la science et les médicaments, et les religieux se font de plus en plus rares, et leur surcharge de travail peut leur faire négliger l'aspect humain.


De la Crise Psychologique  à la  Quête de Sens - Rachel Durant

Autrefois, la foi en un au-delà donnait un sens et une direction à la vie. Elle incitait à suivre certaines règles pour atteindre cet au-delà. Ces dernières décennies, la croyance en un Dieu s’est ébranlée. De nouvelles formes de culte ont émergé, telles que le culte de l'apparence, de la richesse et du succès, même éphémère. Là où la religion procurait un réconfort face aux défis de la vie, les antidépresseurs et les anxiolytiques tentent désormais de soulager la détresse existentielle.

 

Depuis les années 70, nous sommes encouragés à explorer notre vie intérieure et nos émotions. La thérapie est à présent ouverte à tous et nous sommes de plus en plus sensibles à l’idée d'explorer nos possibilités infinies. Ce changement progressif vers une mentalité axée sur le potentiel illimité a peu à peu remplacé la culture du sacrifice de la religion par une culture de l'accomplissement et de l'ambition prônée par les médias de toutes sortes.

 

La Transition Sociétale : De la Discipline à l'Individualisme 

Dans la seconde moitié du XXe siècle, nous sommes passés d'une société où la discipline et le sens du devoir étaient valorisés à une société qui met en avant l'autonomie et l'initiative individuelle. Un changement profond dans notre mentalité collective s'est installé et les mots tels que « interdit », « discipline », « obéissance », « sacrifice », et « sens du devoir » ont été remplacés par des termes tels que « compétition », « risque », « incertitude », « responsabilité », et « concurrence ».

 

Nous sommes passés de la préoccupation de ce qui est permis à la préoccupation de ce que l'on est capable de faire. La responsabilité individuelle et la réalisation personnelle sont devenues plus importantes que notre environnement social. Malheureusement, cette culture de l'individualisme et de la performance engendre aussi une culture de la détresse psychique!

 

On constate actuellement que la quête de performance et d'épanouissement individuel contribue à la fragilité de la société. Cette quête de liberté, souvent associée à l'indépendance et à l'autonomie, finit par affaiblir nos liens sociaux et la solidarité entre les personnes. C’est comme si nous devions éviter de nous lier aux autres pour suivre notre propre chemin. Les liens d'appartenance finissent par devenir fragiles, conduisant à un sentiment de solitude profonde, plus ou moins conscient, même au milieu d'une multitude « d’amis » virtuels sur les réseaux sociaux.

 

Vers une Société Interdépendante : Reconnaître le Pouvoir des Liens Humains

Alors que l’individualisme accorde la primauté à l’individu et perçoit le social comme limitant, la dépendance mutuelle, appelée interdépendance, peut être une solution. L’interdépendance repose sur la réciprocité et permet à chacun des membres en relation de croître et de s’enrichir grâce à cette même relation. Le regard qui reconnaît l'individu lui donne un sentiment d'existence et de soutien dans son ouverture au monde. Lorsque ce regard reconnaissant fait défaut, la personne en difficulté est privée d'un socle sur lequel s'appuyer pour exister pleinement et une situation de détresse psychique peut s’installer.

 

L'interdépendance s’appuie sur les théories des « besoins interpersonnels fondamentaux » identifiés par William Schütz : le besoin d'inclusion conduit à chercher la reconnaissance en faisant partie d'un groupe ou en s'associant à une communauté. Le besoin de contrôle pousse à rechercher des responsabilités et à influencer les personnes avec lesquelles il interagit. Le besoin d'affection incite à rechercher soit une proximité sociale, soit une certaine distance dans ses relations. Ces besoins fondamentaux sont indissociables de la conscience de l’autre et de notre capacité à établir des liens. Ils constituent la mesure de notre sentiment d'existence et d'intégration dans le monde.

 

Naviguer entre Liberté et Responsabilité : Les Défis de l'Existence Humaine

Nous sommes des êtres de relation, vivant avec d’autres, dans un contexte donné avec des possibilités vécues soit comme restreintes soit comme une infinie liberté. La conscience du pouvoir de cette liberté peut être source d’angoisse, puisqu’elle nous oblige à trouver un sens à notre vie malgré la mort inévitable qui en marque la fin, sans connaître son échéance.

Pour atténuer cette angoisse, nous pouvons nous soustraire de notre responsabilité de donner forme à notre existence ici et maintenant en nous laissant porter par la vie, mais la conscience de notre fin sans réalisation peut finir par nous accabler et nous entraîner vers la dépression et l'effondrement psychique.


Aujourd'hui, la crise psychologique est moins lié à la fatigue physique qu'à la fatigue psychique induite par le culte de l'excellence. L'incapacité à atteindre ces standards exigeants engendre de la honte. L'énergie dépensée pour dissimuler cette honte nous épuise mentalement.

 

Exploration de l'Existence : La Quête de Sens et d'Authenticité à Travers la Thérapie


Quête de Sens - Rachel Durant

En aidant les individus à prendre conscience du sens de leur vie et de la réalité de leur environnement, la thérapie pose des questions essentielles : qui est présent dans ma vie ? Quels sont mes proches et quelle est leur valeur pour moi ? Comment j’envisage l'impact de leur absence ou de celle de mes proches ? Quelle empreinte je souhaite laisser sur terre ?


Ces questions peuvent rapidement faire émerger de l’angoisse. La vie et la mort sont inextricablement liées à l'angoisse, mais elle peut être une force motrice vers une vie plus authentique. Elle peut aussi être un guide vers une vie plus pleine de sens. Le rôle de la thérapie est de gérer cette angoisse pour en faire un levier vers une plus grande conscience et vitalité.


Le sens de l'existence n'est jamais prédéfini, il nous incombe de le trouver à partir de nos expériences et de nos interactions avec le monde. Cette réponse évolue avec le temps, offrant un sens provisoire qui nous guide dans notre cheminement vers l'avenir.


La conscience de notre finitude peut être intimidante, mais elle nous pousse aussi à tisser des liens affectifs et sociaux qui, paradoxalement, permettent la liberté, l’intimité et la solidarité. C'est dans notre capacité à nous engager avec les autres que la croissance et l'autonomie naissent.

 

Comprendre les Crises Psychologiques : Analyse des Pressions Sociales et Solutions Thérapeutiques

Dans l'intimité des consultations, les patients partagent leurs souffrances liées aux pressions et aux exigences de la société contemporaine. Certains parviennent à s'adapter et à développer des ressources pour faire face, tandis que d'autres se sentent démunis, impuissants face à un monde qui leur échappe ou qui semble déjà s'être effondré.


Il existe deux types de crises psychologiques : celle qui survient à la suite d'un événement brutal et inattendu, et celle qui s'installe progressivement au fil du temps. La première résulte d'un choc soudain, tandis que la seconde découle de pressions récurrentes, de relations insatisfaisantes et de situations frustrantes qui finissent par miner la résilience. Ces patients peuvent éprouver un sentiment d'absurdité et de solitude, accompagné d'une impression de dévalorisation.


En thérapie, on tient compte du contexte dans lequel la crise se produit. L'expérience individuelle trouve son sens dans le contexte relationnel et social qui la façonne. Les exigences de la société, notamment celles du monde du travail, peuvent ébranler les certitudes et la vision du monde d'une personne. Le traumatisme est parfois si intense qu'il entraîne un état d'accablement, bloquant toute capacité à faire face. La personne se retrouve limitée dans un présent marqué par un passé difficile à assimiler qui entrave son futur.

 

Solidarité : Remède contre la Crise Psychologique dans une Société Individualiste

Lorsque le lien social se dégrade et que la réciprocité disparaît, retrouver la solidarité devient essentielle pour répondre aux besoins fondamentaux de chacun. Nous observons souvent lors de grandes catastrophes comment la solidarité s'organise spontanément, offrant un soutien crucial aux victimes. Est-ce là le remède optimal contre l'effondrement, permettant de répondre au besoin de générosité et d'altruisme tout en luttant contre le désespoir ?


La solidarité représente un supplément d'humanité dans un monde parfois dépourvu de cette qualité essentielle. Pourtant, pour que cette solidarité devienne la norme, il est impératif de réduire notre fascination pour le libéralisme et l'individualisme, et de reconnaître les charmes de la coopération et de l'entraide au quotidien. Même lorsque nous sommes confrontés à l'incertitude, nous pouvons toujours être présents les uns pour les autres, affectés mutuellement. En période de désespoir, cette présence à l'autre peut constituer un soutien essentiel, permettant au patient de trouver un point d'ancrage pour ne pas sombrer dans la honte de ses limites. La dépression peut également être une opportunité pour réfléchir au sens de sa vie et remettre en question les événements qui surviennent. Est-ce un drame, une injustice, ou une opportunité de faire des choix de vie plus alignés avec nos besoins et nos valeurs ?


À la Croisée des Pressions Sociales et de la Quête de Sens

Dans une ère où les pressions sociales s'intensifient, la quête de sens devient cruciale. Entre l'essor de l'individualisme et la nécessité de solidarité, les défis modernes révèlent les tensions entre autonomie et dépendance. Les thérapies peuvent être une aide précieuse qui invitent à explorer les profondeurs de l'existence pour surmonter les crises psychologiques. Face à la solitude et au désarroi, la solidarité émerge comme un rempart, rappelant l'importance vitale des liens humains dans une société en quête d'authenticité et de rédemption.


**********

Lire nos autres posts traitant de sujets qui peuvent vous intéresser...


**********

Vous manquez de confiance ou d'estime de vous-même ? Vous êtes tout simplement en quête de sens... Contactez-moi et nous trouverons ensemble l'accompagnement pour retrouver votre équilibre émotionnel et une vie épanouie !



06 14 10 62 62






Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page